Néologismes « maison »

Avertissements
1) certains des termes que nous employons peuvent sembler être des néologismes mais parfois ce n'est pas le cas.
 Ainsi en est-il par exemple du mot "œnophobe", défini par Littré en 1880 :
2) d'autres sont bien des néologisme mais ne sont pas de notre cru.
   Exemple : "cocacolonisation", forgé dans les années 1950 : Click.
 .
NOS NÉOLOGISMES PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE
(liste susceptible de s'enrichir)
Bienbouffe : par opposition à "malbouffe" (vecteur liquide = soda). Alimentation comprenant le vin.
.
Résultat de recherche d'images pour "vin civilisation"Civinlisation : civilisation du vin, celle qui nous a donné l’écriture, les mathématiques, la médecine moderne, la philosophie, la démocratie, le droit, le solfège, la Renaissance, Botticelli, le Siècle des Lumières, Mozart, Victor Hugo, l'aviation, le cinéma, Eiffel, Bergson, Camus, Brassens... et qui a même permis à l'homme de commencer à conquérir l'espace !
 Nota Bene : le jeu de mots peut paraître un peu lourd en français mais il faut savoir qu'il a été pensé en occitan, à quelques kilomètres du premier lieu de vinification en France (historiquement attesté) puis traduit
Et qu'en langue occitane, il heurte beaucoup moins l'oreille.
«Le vin est l’emblème de la civilisation.» (Georges Duhamel, intellectuel résistant)
«Il y a une civilisation du vin, celle où les hommes cherchent à mieux se connaître pour moins se combattre.» (Gabriel Delaunay, résistant combattant)
.
Cocacollaborateur (-trice) : personne s'employant à dissimuler que les boissons sucrées sont plus dangereuses que les boissons alcoolisées, puisque les premières sont "à éviter", alors que les secondes ne sont qu"'à limiter" (Voir recommandations WCRF).
 Mot forgé sur la base de "cocacolonisation" (voir avertissement n° 2).
Dérivés : cocacollaborer, cocacollaborationisme.
.
Cocayatollah : personne faisant le jeu de la cocacolonisation moins par intérêt que par conviction prohibitionniste et œnophobe personnelle et confinant au fanatisme. Les cocayatollahs ont à cœur de refuser tout discussion susceptible de remettre en cause leurs certitudes et de supprimer les instances génératrice de dialogue comme le Conseil de Modération et Prévention.
Désœnoculturation
Action inverse de l’œnoculturation (voir ce mot).
Greffe des mots " œnoculture" (voir ce mot) et "déculturation".
Voici deux définitions de ce dernier terme :
http://www.universalis.fr/dictionnaire/deculturation/
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/déculturation/22498
 .
Diabésitogène : mot "super-valise" formé à partir de 2 mots valises : "diabésité" (voir le sous-titre) et "obésigène" ( voir 3° chapitre : «Des causes multiples», 2° §).
Nota Bene "diabésigène", bien que moins pertinent, est parfois également employé.
.
Fachygiéniste : contraction des mots "fâcheux" et "hygièniste". Le fachygiéniste entend brider, voire réduire à néant la liberté d'expression de ceux auxquels il s'oppose.
.
Gotique : se dit de la mouvance formée par les adeptes du Dr Claude Got, le paradigmatique ennemi du vin.
 Pour plus de précisions, lire notre article : "Réseaux Got".
.
Kokakolonisation : autre façon d'écrire "cocacolonistion" (cf. 2° avertissement ci-dessus), en référence au rôle que joua le Ku Klux Klan dans le développement d'un certain soda à base d'acide phosphorique carbo-hydraté (Voir notre article "Obama, Canal + et Ku Klux Klan", partie III).
.
Longévisant (e) : se dit d'un type de nutrition prolongeant la vie, telle que le régime crétois.
.
Macdo-cocacolonisation : plus récente que la cocacolonisation (voir avertissement n° 2), elle en est la forme la plus aboutie... et la plus délétère.
.
Malbouffivore : consommateur de malbouffe (synonyme : malbouphage).
.
Malbouffisant (e) : personne dont l'activité a pour conséquence d'augmenter la part de marché de la malbouffe.
.
Malbouffisation : phénomène hélas en plein développement dans notre pays et qui produit bien des désagréments (obésité, diabète, problèmes cardio-vasculaitres, cancers, etc...).
.
Malbouffisme : addiction à la malbouffe, première cause alimentaire de mort évitable.
 .
Marquygiénistes : contraction des mots "marquis" et "hygiénistes". Il s'agit des véritables patrons du Ministère de la Santé.  Eux restent pendant que les ministres passent.
Lesquels ministres leurs prêtent généralement allégeance à peine quelques jours après avoir été nommés. 
Généralement on trouve leurs numéro de téléphone dans les répertoires des lobbyistes bien organisés,  spécialement ceux qui travaillent dans le domaine de la malbouffe ou de la pharmacie.
Une grande partie d'entre eux sont médecins à l'origine mais n'exercent plus depuis longtemps... et dans la plupart des cas, c'est une bonne chose !
Œnocide
Détruisant la consommation de vin, la culture de la vigne et la civinlisation (voir ce mot plus haut).
On pourrait dire aussi œno-prohibitioniste... mais ce serait plus lourd !

Œnoculture
Culture du vin.
Formé sur le modèle d'"œnotourisme".
N.B : en l'occurrence on ne peut pas vraiment parler de néologisme "maison" car d'autres ont employé ce terme avant nous. Exemple : https://www.youtube.com/user/OenoCulture.

Œnoculturation
Action de convertir à l’œnoculture.
Exemple : L'œnoculturation de la Gaule débuta lorsqu'elle entra en contact avec les cultures méditerranéennes. Elle accéda ainsi à la civinlisation (voir ce mot plus haut).

.
Œnolâtre : qui professe le culte du vin.
Il est à noter que l'on peut vénérer le vin sans en consommer : exemple.
.
Œnophobique : inspiré par des sentiments oenophobistes.
.
Œnophobiquement : du point de vue des œnophobistes.
.
Œnophobiste : œnophobe ultra-radical
.
Œnosceptique : "spécialiste" qui remet en cause systématiquement les bienfaits d'une consommation régulière et modérée de vin. En France, de nombreuses tribunes sont aimablement mises à sa disposition.
.
Philœniser : du grec ancien φιλεῖν, « aimer » (philosophie), οἶνος, oînos (« vin ») et du suffixe -iser : amener à l'amour du vin et de sa culture.
Œnophiliser aurait peut-être été un "assemblage" plus immédiatement identifiable mais nous l'avons trouvé moins agréable à l'oreille.
.
Presqu'œnolâtres  (voir ci-dessus définition du mot "œnolâtre") : c'est ainsi que nous nous définissons.
.
Sous-Francier (e) : néologisme formé à partir du vieil adage : «la France sans le vin ce serait la sous-France».
 Se dit d'un processus ou d'une démarche allant à l'encontre de la consommation de vin en France.
Et cela pour le plus grand bénéfice du SSS (Système Sodas-Spiritueux).
.
Taxœnomane : personne qui déploie une intense énergie afin de faire accroître encore la fiscalité sur le vin, laquelle est déjà exorbitante par rapport à celle qui est communément appliquée aux productions agricoles ou aux produits transformés d'origine agricole tels que les sodas.
 Et cela pour la plus grande joie des tenants du système "malbouffe en semaine, binge drinking le week-end"... plus médicaments et régimes pour tenter de réparer les dégâts.
.
Taxœnomaniaque : taxœnomane obsessionel et compulsif.
.
.

14 réflexions au sujet de « Néologismes « maison » »

  1. Ping : Cocarico ! | Honneur Du Vin

  2. Ping : Œnosceptique trop hâtif | Pour l'Honneur du Vin

  3. Ping : Adriana | Pour l'Honneur du Vin

  4. Ping : Bourdin | Pour l'Honneur du Vin

  5. Ping : Vont-ils tenter de noyer le vin ? | Pour l'Honneur du Vin

  6. Ping : Un objectif en voie d’être atteint ? | Pour l'Honneur du Vin

  7. Bravo pour les néologismes combinés de jeux de mots délicieux. À propos du mot-valise « diabésigène », je proposerais plutôt « diabésitogène » qui me semble plus fidèle et évocateur, étant donné que les termes médicaux le plus souvent employés par les experts pour désigner les deux composants de ce mot-valise, sont « diabétogène » et « obésitogène » (en anglais : obesitogenic), même si obésogène est quelque peu employé, mais moins correct à mon sens.
    Voilà, il s’agissait juste d’un détail que j’ai tenu à préciser à l’attention de l’auteur de ce blog au perfectionnisme légendaire.
    DL

  8. Ping : Remaniement | Pour l'Honneur du Vin

  9. Ping : Effet pervers ? | Pour l'Honneur du Vin

  10. Ping : Rey, Boniol, Jougla (5,c) | Pour l'Honneur du Vin

  11. Ping : Revenir aux fondamentaux | Pour l'Honneur du Vin

  12. Ping : Rey, Boniol, Jougla (4) | Pour l'Honneur du Vin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de protection *