Bourdin

 «La France sans le vin ce serait la sous-France.»
C'est à partir de ce vieil adage que nous avons forgé le néologisme "sous-franciers" pour désigner ceux qui organisent le développement de l'abstinence à l'égard du «divin breuvage» (Voir notre fiche "Néologismes maison").
.
 Et de fait, nul ne peut nier qu'au fur et à mesure que la pratique régulière et modérée de la consommation de vin décroît dans notre pays, une sorte de sourde dépression l'envahit.
Ce qui à l'évidence, outre les souffrances qu'elle génère, nuit à son dynamisme et à son rayonnement.
 Dans la quasi-totalité des cas, c'est plus ou moins directement sur fonds publics que sont financés les agissements des personnes dont nous parlons.
Agissements nuisibles, comme nous venons de le montrer, et qui ne peuvent donc être considérés comme preuves d'amour.
.
Or, hier, le Président de la république, sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, qu'a-t-il dit ?
«Aimez la France».
«Pensez que la France a des atouts qui peuvent demain nous permettre de garder notre modèle social et d'avoir d'avantage de croissance et d'emploi».
«J'aime ceux [les français] qui sont fiers de leur pays».
«Je me désole que ce soit en France qu'on dise parfois le plus de mal de nous même alors que partout dans le monde on nous regarde comme un pays qui a des valeurs, un mode de vie, une conception même de la liberté qui devrait faire notre fierté».
.
Alors que va-t-il faire, le Président de la République, concernant ceux qui tentent d'amener les français à ne plus être fiers de leur traditionnel mode de vie et de l'un des atouts principal de leurs pays ?
Ceux qui, au travers de leurs campagnes de dénigrement le font régresser en matière d'exportations (voir notre article "Parallèles") ?
 .
Il paraît que le gouvernement cherche à faire des économies pour mieux équilibrer son budget ?
 Nous avons une proposition prioritaire à formuler : ne plus les financer !
.
.

Une réflexion au sujet de « Bourdin »

  1. Ping : Adriana | Pour l'Honneur du Vin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de protection *